×
essais texte

HOW TO SHOP

1 Login or create new account.
2 Review your order.
3 Payment & FREE shipment

If you still have problems, please let us know, by sending an email to support@website.com . Thank you!

SHOWROOM HOURS

Mon-Fri 9:00AM - 6:00AM
Sat - 9:00AM-5:00PM
Sundays by appointment only!

VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Aide à la résolution du problème d'assainissement de la commune de

Cubières-sur-Cinoble

 

Objectif du projet tutoré

Notre projet tutoré s'est effectué sur la station d'épuration (STEP) de Cubières sur Cinoble à la demande Madame Romieu, maire du village.

Cette station avait une capacité nominale de 100EH, l'épuration se limite à un dégrillage, une fosse toutes eaux, un préfiltre décolloïdeur et un filtre à zéolithe.

L'objectif a évolué plusieurs fois au cours du projet, en effet, au fur et à mesure de nos démarches, différentes contraintes nous ont conduits, en accord avec la mairie de Cubières, à modifier notre projet. Finalement, l'objectif a été de proposer des aménagements provisoires et peu coûteux sur la STEP de manière à rétablir un fonctionnement (même s'il ne répond pas entièrement aux normes) et limiter les mauvaises odeurs en attendant la construction d'une nouvelle STEP.

Démarche suivie

          - Etat des lieux

Le projet de départ consistait à effectuer différentes modifications sur la station d'épuration de Cubières sur Cinoble de manière à ce que ses rejets répondent aux normes.

Lors de la première séance, nous avons effectué une visite du site de manière à repérer les différents dysfonctionnements et à réaliser des prélèvements de l'effluent de sortie de STEP.

          - Premières propositions

Après s'être documenté sur la station (notamment auprès de la société EPARCO), nous avons décidé de remplacer : la pouzzolane du préfiltre décolloïdeur, la chasse pendulaire et la zéolithe du filtre compact. Pour des raisons financières, ceci n'a pu être réalisé puis que le changement de la zéolithe s'élevait à près de 7000 euros. En accord avec la mairie de Cubières, nous avons alors décidé d'effectuer une réparation sommaire du répartiteur séquentiel, un nettoyage de la zéolithe du filtre compact et le changement de la pouzzolane du filtre décolloïdeur, même si, après cela, les rejets ne répondent toujours pas aux normes. En parallèle, nous avions la tâche de proposer plusieurs projets de nouvelles STEP.

          - Recherche de sociétés pour la construction d'une nouvelle STEP

Après avoir pris contact avec plusieurs sociétés notamment SINT/EpurNatureet Techneau, au salon Pollutec, nous avions choisi deux systèmes de stations : une station à filtres plantés de roseaux et une station à traitement biologique compact.

En prenant contact avec la société GAEA Environnement, nous avons découvert que celle-ci avait été chargée par le précédent conseil municipal de réaliser un Schéma Directeur d'assainissement qui n'était pas terminé et dont la nouvelle mairie n'avait pas la connaissance. Deplus, la réalisation de cette étude est obligatoire pour faire une demande de subventions, avant de lancer un appel d'offre pour la réalisation d'une nouvelle STEP.

Nos objectifs ont donc dû être à nouveau modifiés et revenaient à proposer des solutions pour rétablir le fonctionnement de la station, même si les rejets ne répondent pas aux normes, en attendant que la nouvelle station soit construite.

          - Propositions finales

Le point le plus important était de rétablir le fonctionnement du filtre compact qui est sévèrement colmaté au point que celui-ci déborde cet hiver. Le changement de la zéolithe étant trop coûteux, nous avons pensé la remplacer par de la pouzzolane bien que celle-ci ait une surface spécifique plus faible.

De plus, une étude, sur les filtres à zéolithe de la société EPARCO, a été réalisée par le CEMAGREF car de nombreuses STEP comprenant ces filtres sont en dysfonctionnement. Une seconde étude a été réalisée par la société EPARCO elle-même en réponse à la précédente. Ces deux études nous ont permis de vérifier le sous-dimensionnement et les causes de dysfonctionnement de la STEP. En effet, le colmatage du filtre à zéolithe est principalement dû aux défauts d'entretien de la STEP par la précédente mairie à savoir l'absence de vidange de la fosse toutes eaux et d'entretien du préfiltre décolloïdeur. Malgré tout, aucune solution n'était proposée par le CEMAGREF, la société EPARCO quant à elle, émet la possibilité de rétablir le fonctionnement du filtre car la zéolithe pourrait retrouver ses propriétés épuratrices après quelques semaines d'aération, même après un colmatage sévère.

Nous avons pu, grâce à ces documents, proposer des solutions telles que :

  • Installation d'un limiteur de débit (facultatif)
  • Débouchage du By-pass
  • Entretien du filtre décolloïdeur (changement de la pouzzolane)
  • Réparation ou changement de la chasse pendulaire
  • Réparation du coude en entrée du filtre compact
  • Aération ou changement de la zéolithe avec un matériau moins coûteux.

Une réunion regroupant des représentants du SATESE, du bureau d'étude GAEA, de l'agence de l'eau, la mairie de Cubières, des professeurs de l'IUT et nous-même a été organisée le 26 mars dans laquelle le schéma directeur d'assainissement et nos propositions ont été présentés.

          - Réunion du 26/03/2009

Le bureau d'étude GAEA a effectué les deux premières étapes du schéma directeur d'assainissement, à savoir la réalisation du diagnostic de la situation actuelle et la proposition de deux zonages pour délimiter les secteurs reliés à la future STEP et ceux en assainissement non collectif. A présent, la mairie doit choisir un des scénarios, il faudra ensuite saisir le tribunal administratif de Montpellier qui, avant d'approuver ce zonage, devra effectuer une enquête auprès de la population de Cubières. Si le zonage est accepté, le bureau d'étude chiffrera le montant de la nouvelle STEP, c'est seulement après cela qu'une demande de subvention sera déposée. Si les subventions sont accordées à la mairie de Cubières, un appel d'offre sera lancé pour la construction de la nouvelle STEP.

Nous avons présenté, par l'intermédiaire d'un power-point, les documents du CEMAGREF et d'EPARCO et nos propositions. Après discutions, les solutions retenues ont été de nettoyer le filtre décolloïdeur, de changer sa pouzzolane et de by-passer l'effluent en sortie de celui-ci. L'effluent rejeté ne répondra pas aux normes, malgré tout, aux vues du facteur de dilution du rejet dans le ruisseau et des normes de rejet moins sévères pour les petites installations (arrêté du 22/06/2007), la police de l'eau ne devrait pénaliser la commune.

Slide background

   Projet tutoré 2008-2009

   Projet tutoré 2008-2009

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

Slide background

   Projet tutoré 2008-2009

   Projet tutoré 2008-2009

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

Slide background

   Projet tutoré 2008-2009

   Projet tutoré 2008-2009

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

Slide background

   Projet tutoré 2008-2009

   Projet tutoré 2008-2009

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

Slide background

   Projet tutoré 2008-2009

   Projet tutoré 2008-2009

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

ROQUE Jérémie & JEANFREU Pierre
Tuteur : Jean Pierre GOBY

HAUT