×
essais texte

HOW TO SHOP

1 Login or create new account.
2 Review your order.
3 Payment & FREE shipment

If you still have problems, please let us know, by sending an email to support@website.com . Thank you!

SHOWROOM HOURS

Mon-Fri 9:00AM - 6:00AM
Sat - 9:00AM-5:00PM
Sundays by appointment only!

VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Soulane/Arco Dal Pech : Dolmen du Col-de-Guilhem

 

Les dolmens sont des constructions mégalithique préhistorique en pierres, ils apparaissent au néolithique. Ils sont généralement interprétés comme des tombes à chambre, des monuments funéraires ayant abrité des sépultures collectives. Le mot est composé de deux mots de la langue bretonne : dol qui signifie « table » et men qui veut dire « pierre ».

Le dolmen est constitué d'une dalle en pierre reposant sur des piliers également en pierre, le tout ayant la forme d'une table. Il est souvent recouvert d'un amoncellement de pierre et de terre, il forme alors un tumulus.

1. Historique
Ce dolmen a été fouillé dans les années 1930 par M. et Mme Landricq, du moins partiellement (Guilaine1963). Des sépultures ont livré un riche mobilier (couteaux en silex, perles de collier, coquillages, boutons à perforation en V et des tessons de céramique). Ces vestiges, classés dans la catégorie des dolmens à antichambre, ont également été étudiés par Paul Ambert en 1975.

2. Description, état sanitaire
Le dolmen de l'Arco dal Pech se situe en bordure d'un sous-bois sur le versant sud-est d'un escarpement calcaire, au lieu-dit Soulanès. Il est accessible depuis un petit sentier balisé. Le dolmen est couvert par une grande dalle calcaire (L x I x ép. : 2,7 x 1,7 x 0,2 m) qui repose encore sur des dalles de chant (orthostates). L'ensemble, édifié sur une petite terrasse délimitée par des murets de pierres sèches en arc-de-cercle, n'excède pas 1,7 m de hauteur, et recouvre une superficie d'environ 10m².

3. Essai de datation, intérêt patrimonial
Ce monument mégalithique est d'un grand intérêt patrimonial et archéologique. De par son ancienneté d'abord, puisqu'il remonte probablement à la période du Chalcolithique ou Âge du Cuivre (env.2600 à 1800 av. notre ère), et par sa rareté ensuite, puisqu'il n'en subsiste qu'un nombre restreint.

 

Coordonnées : Long. 2° 27’ 34.4’’ E ; lat. 42° 52’ 15.0’’ N ; alt. 600 m.

 

Sources : Amicale Laïque de Carcassonne / ALC Archéologie

Frédéric Loppe   -  Rodrigue Tréton

          

HAUT